/
/
Comment fonctionne la rencontre en ligne, selon un chercheur...
femme desesperer amour devant ordinateur

Comment fonctionne la rencontre en ligne, selon un chercheur qui l’étudie depuis plusieurs années

Il y a quelque temps déjà, j’attendais un ami dans un café. Pas très loin de moi était assise une femme d’une vingtaine d’année. Je pouvais voir ce qu’elle faisait sur son smartphone. Elle était sur un site de rencontre en train de faire défiler des potentiels prétendants, elle appuyait sur « j’aime », « je n’aime pas ». Pourtant le bar était rempli d’homme jeune, et potentiellement, elle aurait pu avoir de nombreuses compatibilités. Au lieu d'interagir avec son entourage, elle a choisi de rechercher un compagnon ailleurs sur le web.

Je me suis demandé pourquoi les sites de rencontre nous déconnectaient de la réalité ? Et pourquoi les gens s’évitaient activement d’avoir des interactions dans le monde réel ?

Beaucoup d’entre nous se sont déjà peut-être posé ce genre de questions. Ceux ne pratiquant pas ces méthodes ont d’ores et déjà catalogué ces procédés comme malsains. Une paranoïa s’est développée en eux et n’est absolument pas motivée par des faits.

« Il y a beaucoup de théories sur le fait que les rencontres en ligne sont mauvaises pour nous et notre bien-être », « Mais, la plupart du temps, elles sont plutôt sans fondement ».

Si on regarde les études réalisées sur la vie amoureuse. On apprend donc, d’après ces différentes études, qu’un couple hétérosexuel sur quatre se rencontre grâce aux différentes applications web. Pour les couples homosexuels, la tendance est encore plus importante, c'est presque, deux personnes sur trois. Les applications ont connu un succès étonnant et fulgurant qui sont rentrées donc dans les mœurs.

En fait, à plusieurs égards, les rencontres en ligne se sont révélées encore plus utiles, à la fois aux individus et à la société.

Analysons, dans quelle manière les rencontres en ligne ont défini l’amour moderne et quelles sont les idées fausses les plus répandues parmi les utilisateurs de ces services.

Quelle est la façon dont les gens se fréquentent aujourd'hui ?

Les hommes et les femmes se marient de plus en plus tard, dû à l’évolution de la société. C’est un constat facile à faire. Beaucoup de facteurs sont venus modifier notre style de vie. Nous n’allons pas tous les citer, cet article n’a pas vocation à détailler l’évolution de l’homme et de la société. Mais prenons quelques exemples pour étayer nos propos. Les hommes et les femmes quittent l’école de plus en plus tard, nous avons accès à une éducation qui peut être longue en fonction de la branche et du métier que l’on souhaite faire. Il n’est pas rare de rentrer dans la vie active vers les 25 ou 27 ans. Pendant ces études, il n’y avait pas beaucoup de place aux relations longues durées. Nous trouvons ensuite un travail, pourvu qu’il ne soit pas précaire. Les gens préfèrent se stabiliser financièrement puis former une famille. Pour former une famille, il faut trouver quelqu’un. Hélas, beaucoup de personnes sont déjà en couples. Ayant un travail, il est aussi parfois difficile de prévoir des soirées, beaucoup de nos amis sont souvent déjà en couples. Vous êtes seul, et vous n’avez pas l’envie de sortir seule à votre âge.

Une problématique, une solution ! L’informatique étant de plus en plus présent dans notre monde moderne, elle a solutionné le problème. La multiplication des applications et des sites de rencontres en ligne donnent aux gens accès à plus de partenaires potentiels qu'ils ne pourraient en rencontrer au travail ou dans le quartier. Il est plus facile pour une personne qui recherche quelque chose de très spécifique chez un partenaire de trouver ce qu’elle cherche. Ils aident également les personnes qui utilisent les applications en leur permettant de profiter d'un schéma de connexions régulières qui ne doivent pas nécessairement conduire à des relations.

Pourquoi beaucoup de gens sont sceptiques à propos des rencontres en ligne ?

L’inquiétude à propos des rencontres en ligne vient des théories, l’une d’elles par exemple consiste à penser que « trop de choix pourrait être mauvais pour vous ». L'idée est que si vous avez trop de choix, vous aurez du mal à en choisir une, trop de choix peut être également démotivant.

Est-ce une théorie transmissible pour la rencontre en ligne ?

Cette théorie « trop de choix, tue le choix » applicable aux biens de consommation par exemple ne s’applique pas vraiment au monde de la rencontre. Aucune étude n’a démontré de répercussions négatives pour les personnes qui rencontrent des partenaires en ligne. En fait, les personnes qui rencontrent leurs partenaires en ligne ne sont pas plus susceptibles de se séparer, elles n'ont pas plus de relations transitoires. Une fois que vous êtes dans une relation avec quelqu'un, peu importe la façon dont vous avez rencontré cette autre personne. Certes, il existe des sites en ligne proposant des relations d’un soir, mais il existe également des sites en ligne destinés aux personnes recherchant des relations à long terme. De plus, de nombreuses personnes qui se rencontrent sur les sites en ligne qui proposent des relations courtes se retrouvent dans une relation à long terme. Remarquez que cet environnement est semblable à celui que nous voyons dans le monde hors ligne.

Il n'y a pas de tendance évidente selon laquelle les personnes qui se rencontrent en ligne sont moins bien loties. Et, inversement, la rencontre en ligne présente de réels avantages. Pour les personnes qui ont de la difficulté à trouver des partenaires dans leur vie quotidienne, l’avantage d’avoir accès à ces bases de données de partenaires potentiels célibataires en ligne constitue un avantage considérable pour elles. Pour les personnes qui rencontrent tous les jours des personnes, des personnes vraiment plus jeunes au début de la vingtaine, les rencontres en ligne sont pertinentes, mais elles deviennent vraiment une force puissante pour les personnes vivant dans des marchés restreints.

Sachez que les personnes les plus susceptibles d'utiliser les rencontres en ligne sont les personnes d'âge moyen, parce qu'elles sont celles qui ont le marché le plus étroit. Il est plus difficile de se sentir seul à 22 ans, car tout le monde est un partenaire potentiel. Mais à 40 ans, la plupart des gens de votre âge sont déjà installés.

Les rencontres en ligne ne sont pas pires et différentes, contrairement à ce que beaucoup pensent.

Il ne faut pas diaboliser la technologie, du moins ce n’est pas pire que les rencontres dans le monde réel.

Regarder, il y a toujours une peur qui vient avec une nouvelle technologie. L'idée que la nouvelle technologie va sous-estimer certaines valeurs sociales très importantes et réelles. Les gens ont eu cette crainte à propos de chaque innovation, le téléphone, l'automobile… Ils ont même eu peur pour des choses comme les machines à laver le linge. Si les gens n'allaient pas à la laverie automatique pour laver leurs vêtements ensemble, comment passerions-nous du temps ensemble ? C'était quelque chose qui préoccupait légitimement les gens. Mais maintenant que nous avons des machines à laver, nous savons avec le recul que les gens se parlent encore. Il est clair que cette peur était exagérée, qu'elle était inutile.

Ces mêmes craintes exprimées à propos de ces innovations se font maintenant à propos des rencontres sur Internet. L'inquiétude est que cela va rendre les gens plus superficiels. Si vous regardez des applications comme Tinder, elles fonctionnent principalement en permettant aux gens de regarder les images des autres. Les profils, comme beaucoup le savent, sont très brefs. C'est un peu superficiel. Mais c'est superficiel parce que nous sommes un peu superficiels, c'est comme ça parce que les humains sont comme ça. Juger ce qui ressemble à quelqu'un d'autre en premier n'est pas un attribut de la technologie, mais un attribut de notre façon de regarder les gens. La première chose que nous voyons des autres est leur apparence, dire le contraire, c’est se mentir.

Lorsque vous entrez dans une pièce, qu'il s'agisse d'un bar pour célibataires ou d'une église, vous faites le même genre de jugement, le même type d'évaluation subconsciente. Ce n'est pas la technologie qui rend les gens superficiels. La qualité de l'apparence de quelqu'un d'autre est importante pour nous - cela l'a toujours été. Le cortex visuel de notre cerveau a une influence très forte sur notre interaction avec le monde qui nous entoure. Il n'y a rien de mal ou vraiment nouveau à donner la priorité à cela.

Les gens qui se sont rencontrés en ligne sont-ils incités à se marier ?

D’après plusieurs études, il est intéressant de noter que les gens qui se sont rencontrés par le biais des rencontres en ligne sont incités à se marier.

C'est vrai. Une des choses que nous avons constatées depuis nos années dans le milieu est que les personnes qui se rencontrent en ligne progressent réellement vers le mariage plus rapidement que celles qui se rencontrent hors ligne. Cela se produit pour plusieurs raisons.

N°1 : Vous pouvez être plus sélectif, car vous avez le choix parmi un groupe de personne plus important. Vous pouvez sélectionner des personnes qui ont des caractéristiques qui vous plaisent réellement.

N°2 : Il y a généralement beaucoup de communication avant la première rencontre. Une grande partie de la collecte d'informations est accélérée par les informations que vous pouvez collecter à partir des profils et d'une personne avant de les rencontrer réellement.

Bien entendu le type de relation que vous cherchez influence, les sites spécialisés comme Meetic, Eliterencontre, Parship, Edarling sont préférables si vous rechercher quelqu’un avec qui partager un bout de votre vie.

Quelle est la différence de rapidité avec laquelle les gens se marient en ligne et les rencontres en temps réel ?

Avec les données actuelles, nous savons que les couples qui se sont formés grâce aux sites de rencontres en ligne et qui restent ensemble, environ la moitié des couples sont passés au mariage à la quatrième année de leur relation en moyenne. Si vous regardez les personnes qui se sont rencontrées de manière traditionnelle, le délai est beaucoup plus long, en moyenne une dizaine d’années. Donc, il y a une différence substantielle.

Cette différence est due, parce qu'il y a des couples qui se rencontrent en ligne et qui se marient tout de suite. Cela arrive aussi avec les gens qui se rencontrent hors ligne. Mais lorsque vous regardez les données, ce temps est réduit pour les personnes se rencontrant en ligne. Cette différence est due en partie au fait que les personnes ont effectué des recherches calculées de leur âme sœur. Ils ont aussi trouvé une personne qui était prête au mariage, ce sont également des informations de profil sélectif que ces personnes choisissent. Ainsi, la transition au mariage est ensuite beaucoup plus rapide.

Les personnes inscrites sur les sites de rencontres en ligne sont plus motivées par le mariage

Les personnes qui se tournent vers les sites de rencontre en ligne sont plus enclins à trouver un partenaire, notamment celles qui utilisent des sites tels que Meetic.fr et Eliterencontre.fr. Elles recherchent une personne voulant les mêmes choses qu’elle, dont le mariage.

Ce qui est intéressant, c’est que cela mine en quelque sorte l’image que les détracteurs de la nouvelle technologie essaient de mettre sur la nouvelle technologie, à savoir que les rencontres en ligne sont que des plans sexes et de superficiels. Il s’avère que le monde des rencontres sur Internet reproduit le monde des rencontres hors ligne de nombreuses façons, et même le dépasse dans d’autres. Il y a beaucoup d'endroits où vous pouvez aller où les gens recherchent des relations à plus long terme, et beaucoup d'autres où les gens cherchent autre chose.

Ce n’est pas seulement la superficialité d’Internet. Les personnes recherchant des relations à long terme ont exclusivement tendance à choisir les sites de rencontre où les profils sont plus longs et axés sur le texte. Si vous recherchez un partenaire de vie, les rencontres en ligne sont très bonnes pour cela.

Donc, c'est une idée fausse, et dans l'ensemble, cela fait beaucoup de bien.

Le besoin d'amour, de romance, de relations et de sexe sont des besoins primaires humains fondamentaux. Et la capacité de faire correspondre des personnes qui ne se seraient autrement pas trouvées est un résultat puissant de la nouvelle technologie.

Environ 75% des personnes qui se rencontrent en ligne n'avaient aucune connexion préalable. Ils n'avaient pas d'amis en commun. Et avant Internet, il était assez difficile pour les étrangers parfaits de se rencontrer. L'un des avantages réels de la recherche en ligne est de pouvoir trouver des personnes avec lesquelles vous pourriez avoir des points communs, mais avec lesquelles vous n'auriez jamais pu vous croiser.

Si nous rencontrons de parfaits inconnus comme nous ne l’avions jamais fait auparavant, sortons-nous de nos idées d’ethnies, cultures et religions différentes ?

L'une des questions les plus intéressantes lorsqu’on étudié les rencontres en ligne est de savoir si elles permettent de rassembler différents types de personnes plus qu’avant. Si vous pensez à la méthode traditionnelle de la famille, qui était le courtier en mariage du passé, la famille était très sélective en ce qui concerne le fait de vous présenter à des personnes de la même ethnie, de la même religion et de la même classe sociale. De plus, si vous vous mariez à l'âge de 20 ans ou moins, vous ne pouviez vraiment épouser que des personnes de votre réseau proche, de votre quartier, des personnes rencontrés lors de votre jeunesse à l’école par exemple. C'étaient les seules personnes que vous connaissiez et elles vous ressemblaient probablement beaucoup.

La question et les études sur les rencontres sur Internet sont précisément de savoir si cela mine la tendance à marier des personnes d'horizons similaires. Les données suggèrent que les rencontres en ligne ont presque autant de préférence de la même ethnie que les rencontres hors ligne, ce qui est un peu surprenant, car le monde réel a des contraintes de ségrégation raciale que le monde en ligne était supposé ne pas avoir. Mais il s'avère que les sites de rencontre en ligne montrent qu'il existe une forte préférence pour les rencontres de même ethnie, de mêmes religions, culture. Il existe donc à peu près le même modèle de préférence.

Ce qui n'est pas clair, c'est à quel point cette tendance en ligne est vraiment le résultat de préférences et à quel point les sites Web vous fournissent-ils des partenaires potentiels. Ces sites Web utilisent des algorithmes pour essayer de déterminer ce que vous aimez chez vos potentiels partenaires. Et s’ils supposent que vous préférerez des personnes de votre ethnie, ils pourraient vous proposer de façon régulière ces matchs potentiels. Comme les algorithmes ont tendance à être propriétaires (ils ne les partagent pas et ne communiquent pas sur ces derniers), nous ne savons pas si cela fausse les données.

Les rencontres en ligne aboutissent à d'autres résultats que les rencontres hors ligne. L'une d'elle est que les gens sont plus susceptibles de sortir avec quelqu'un d'une autre religion. Je pense que c'est parce que vous ne pouvez pas dire quelle est la religion de quelqu'un à partir de leur image. A contrario, l’apparence des personnes est clairement identifiable par le biais des photos, tandis que la religion ne l’est pas au premier regard.

L'autre grande différence notable est que les couples de même sexe sont beaucoup plus susceptibles de rencontrer leur partenaire en ligne. Selon les données, environ 22% des couples hétérosexuels se sont rencontrés en ligne. Pour les couples homosexuels, c'est environ 67%. En ligne, c'est beaucoup plus efficace pour les gays et les lesbiennes. Et c'est parce qu'il leur est beaucoup plus facile d'identifier des partenaires potentiels en ligne.

Les gens sont-ils plus susceptibles de s'associer avec des personnes de différents milieux socio-économiques lorsqu'ils se rencontrent en ligne ?

Les données montrent que c’est à peu près la même chose. La préférence pour des partenaires issus de milieux socio-économiques, sociaux et éducatifs similaires a toujours existé, mais cette préférence n'a jamais été extrêmement forte. Cela n'a jamais été le cas pour les personnes qui ont épousé quelqu'un d'un niveau d'éducation plus ou moins élevé aient été ostracisées, à l'instar d'autres attributs.

Les gens, en particulier les femmes, ont tendance à préférer ceux qui prétendent gagner beaucoup d'argent. Mais la vérité est que la plupart des profils ne déclarent pas de revenu (sauf certains sites où c’est le business plan) et que, dans les fourchettes de revenu où vivent la plupart des gens, l’attrait des profils n’est pas très différent. Alors que dans l’attractivité réelle de leur photo, il y en a, donc, la classe sociale s'avère être une sorte de facteur secondaire.

Les sites en ligne offrent de nombreuses possibilités de rencontre, les personnes sont-elles tentées de fréquenter plusieurs personnes en même temps ?

Je ne connais pas de partenaires multiples en particulier, mais je ne serais pas surpris que cela soit vrai. Les personnes que j'ai interviewée à propos de Tinder par exemple, certaines d'entre elles ont une alimentation régulière de relations courtes, où elles rencontrent une personne, puis le week-end prochain, elles cherchent quelqu'un d'autre. L'un des avantages des applications téléphoniques est qu'il est non seulement plus facile de rencontrer des gens, mais aussi de les bloquer et de les faire sortir de votre espace. Il y a une sorte d'amélioration de la sécurité qui, à mon avis, permet aux gens d'empêcher quelqu'un d'autre de les suivre. Cela facilite la culture de la rencontre rapide. En fonction du site ou de l’application utilisée, ses données changent. Vous n’aurez pas la même proportion de personnes volatiles sur Tinder que sur des sites comme Meetic ou Be2 qui sont plus axés sur de la mise en relation de long terme. En fonction de vos envies, de vos attentes, il faudra donc s’inscrire sur le site adéquat.

Les gens se marient de plus en plus tard donc ?

Nous avons tendance à supposer que tout le monde veut s’installer. C'est une hypothèse intégrée à la manière dont nous racontons l'histoire de la vie des gens et à la manière dont nous nous faisons de la vie, de la part de ce que nous voyons (les films, séries, nos parents …). Nous supposons que ce genre de schéma est ce que tout le monde veut.

Il y a un peu une tendance maintenant à retarder cette installation, cette union. Ce n’est pas un problème. Ce n’est pas la conséquence de l’évolution des rencontres en ligne, mais juste de l’évolution globale de notre société.